Un jardin d’arbres endémiques en plein coeur de St-Denis

Le 16 décembre, une convention de partenariat a été signée entre La Poste de La réunion, le Parc national et le Conservatoire du littoral. La Poste, soucieuse de contribuer à la valorisation des richesses naturelles du territoire, a souhaité apporter son soutien au projet LIFE+ COREXERUN. Par le biais d’un partenariat, les postiers désireux d’aider à la préservation de la forêt semi-sèche pourront désormais participer à des actions de volontariat.

A cette occasion, une première opération éco-citoyenne a été organisée par La Poste afin de célébrer le démarrage d’une série d’actions en faveur de l’environnement. Le 16 décembre, 70 arbres endémiques ont été plantés dans les jardinets autour de la direction de La Poste en plein cœur de St-Denis. Les postiers volontaires, accompagnés des élèves de CE1 de l’école Medersa, ont réalisé les plantations, conseillés par l’équipe Life+ Corexerun du Parc national. Une trentaine d’espèces caractéristiques des forêts semi-sèches ont été plantées pour alimenter cet arboretum. Certaines sont connues du public, comme le Bois de Judas, le Bois d’arnette, le Benjoin… D’autres sont plus rares, comme les Bois de rongue, le Bois de demoiselle, le Bois de tension ou encore le Bois de prune rat.

Cette opération pilote servira d’exemple pour d’autres bureaux de Poste de l’île. En 2014, des arbres endémiques seront plantés autour des agences de St-Gilles, la Saline, etc. Cette démarche vise à faire connaître les arbres endémiques de la forêt semi-sèche aux postiers, aux clients de La Poste, aux fournisseurs et au grand public. Des panneaux explicatifs permettront de sensibiliser les visiteurs.

En 2014, les postiers se rendront sur le site du projet Life+ Corexerun à la Grande Chaloupe, où près de 100 000 arbres ont déjà été plantés depuis 2011. Ils planteront plus de 300 arbres endémiques pour contribuer au reboisement de cette forêt menacée et deviendront ainsi des ambassadeurs du patrimoine naturel.

← Retour vers 2013